Circulation

circulation-routiereS’il y a un secteur difficile à gérer, c’est la mobilité des personnes. En voiture, à vélo ou à pieds, chacun doit respecter les autres surtout quand l’espace est compté.

 

 Synthèse :  depuis la mise en place du sens giratoire et la réfection de la place de la Mairie, le stationnement et la circulation à l’intérieur du village posent de graves problèmes. Les automobilistes ont tendance à rouler plus vite car rien ne les en dissuade, le stationnement se fait de part et d’autre de la chaussée, et il devient alors très difficile aux piétons, de circuler sur cet axe sans avoir d’autre choix que de marcher au milieu de la chaussée, pour se rendre à l’église ou aux commerces. Lors de manifestations ou de réunions à la salle communale, les places de parking sont vite saturées, ce qui engendre des stationnements anarchiques sur des lieux de passage, devant les bouches à incendie, devant des portails et jusque dans la cour derrière la mairie.

 

Propositions :  l’accès au nouveau stade et aux cours de tennis, en venant du centre du village et du quartier des brusses, pourrait se faire en empruntant (après aménagement) une partie du ruisseau de gabarelle qui passe sous les rues du Languedoc et du plan Vincent, et l’ancien chemin de Saint Bauzille à Favas qui se trouve derrière la cave coopérative.

Ce même chemin qui longe le nouveau stade, aboutit sur la partie la plus large de la route de Sommières et pourrait être le trait d’union à la future piste cyclable créée sur le côté droit de la chaussée en direction de Favas. Ne restera qu’à déterminer avec le Département l’endroit le plus propice pour aménager et sécuriser la traversée de la départementale D1 pour accéder à Favas, aménagement qui pourrait aussi servir de ralentisseur à la vitesse excessive des véhicules empruntant cette route.

Le giratoire au centre du village comporte le minimum de signalisations. Les véhicules circulant dessus devraient être prioritaires vis-à-vis de ceux voulant y accéder. De même, pour ralentir la vitesse, des « cédez le passage » devraient être marqués (comme à Teyran) aux niveaux des sorties de la place de la Mairie et de la rue du Claud de la Dame. Des passages piétons mieux signalés et peut-être surélevés devront aussi être mis en place à ces mêmes endroits. En fonction de l’aménagement des pistes piétonnes et cyclables, des places réservées pour « des arrêts minute » devant l’église devront être créées pour favoriser l’accès aux commerces. Enfin la délimitation des places de stationnement, devra être en phase avec les habitations de ce secteur.

Et surtout : avant d’engager des travaux de voirie et de faire des aménagements définitifs sur ce secteur, un état des lieux souterrains (eau, téléphone, tout à l’égout, électricité …) devra être réalisé pour palier à toutes défectuosités et aussi permettre d’enfuir certaines lignes aériennes.

Laisser un commentaire




Actuglam |
Cap France-Corée-Asie |
La prostitution |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Conliegepourtous
| Theconfluenceproject
| Le Club des Jeunes